Coucou chaton!!! si tu es là c’est que sans aucun doute tu es en soif de connaitre ces astuces haha.

C’est une liste non exhaustive, bien évidemment, mais pour éviter les tartines illisibles, il est bon de se fixer une limite n’est-il pas?!
Cet article ne concerne que les yeux et ne sera donc pas le seul de sa trempe.

Sans plus tarder, rentrons dans le vif du sujet.

Nb: Lors de mon dernier direct, l’une d’entre-vous m’a partagé son plaisir de voir des GIFs dans des articles, c’est donc ce que j’ai inclus ici parce que l’idée me correspondait bien. Merci à elle 😀

 1. Mare de l’anti-cerne qui file dans les plis?!  

Ton regard de biche a malheureusement hérité de quelques plis sous l’œil (avec ou sans l’âge qui pointe le bout de son nez) et ton anti-cernes n’en fait qu’à sa tête!
Premièrement, il est bon de ne pas en choisir un trop gras, cela te compliquerait la vie inutilement.
Deuxièmement, dès l’application, vérifie qu’il est bien estompé dans tes plis (passer à l’étape suivant ne sert à rien si tu as déjà des amas de matière).
Pour terminer, prélève une quantité généreuse de poudre (que je préfère libre et translucide) et tapote-la sur la zone pour fixer le tout.

Nb: Pas obligé de faire du backing pour autant (déposer une grosse quantité, le laisser poser quelques minutes et puis balayer l’excédent), mais on y vas pas non plus par le dos de la cuillère haha.

 

 2. Rectification des sourcils ! 

Quand on utilise un crayon ou un pinceau parfois moins précis (ou simplement qu’on mongolise), il arrive de déborder.
Une astuce des plus simples, permet de contrer cette complication qui te paraissait peut-être insurmontable : prélève du fond de teint ou de l’anti-cernes et repasse avec un petit pinceau le contour de ton sourcil. Tadaaaaaam, estompe quelque peu et le problème n’existe plus!

Pssssst, pas besoin d’avoir faire le cochonou pour l’utiliser : cette technique apporte également un résultat plus structuré, plus propre et plus lumineux, surtout à un sourcil retravaillé de manière chargée.

 

 3. SOS fard peu pigmenté, poudreux ou qui ne tient pas! 

Après avoir investis dans des fards, il t’arrive parfois de te retrouver avec des palettes moins pigmentées ou des fard un peu trop poudreux.
Non seulement tu trouves que la couleur ne ressort pas assez mais en plus ton fard ne tient pas (que ce soit par sa qualité ou la graisseur de ta paupière).
Pas de soucis! Il existe 2 simples astuces : la base à paupière et le spray fixateur!
Tu verras que même tes fards de bonne qualité auront un meilleur rendu en appliquant une base à paupière : il en existe des excellentes à petit prix et tu peux même utiliser ton anti-cernes si tu ne veux rien dépenser!.
Quant au spray fixateur, en le vaporisant au préalable sur ton pinceau, il accrochera mieux les pigments (pour la version 0€, l’eau peut aussi fonctionner même si je préfère le spray) et donnera un rendu plus intense. Néanmoins, il peut réduire la possibilité d’estompage: si tu ne « pèses » pas dans le milieu, évite d’en utiliser dans ton creux palpébral et limite-toi à la paupière mobile.

 

 4. Alerte, j’ai fait un gros pâté dans le creux interne! 

   

Parfois c’est l’inverse, tu testes une nouvelle palette que tu n’imaginais pas aussi pigmentée et tu te retrouves dans une situation telle que dans le premier GIF haha.
Pas de panique, non tu ne dois pas tout recommencer!
Premièrement, prends un pinceau sur lequel il n’y a pas de matières et estompe de gauche à droite (sans faire remonter davantage la matière vers ton sourcil).
Puis, dépose avec un petit pinceau une couleur claire pour illuminer la zone sous le sourcil.
Reprends ton pinceau estompeur et prélève une couleur claire dans les mêmes tons que ton creux de paupière : à la jonction entre ton fard illuminateur et celui-ci, tu viens estomper délicatement les bords. Et le tour est joué!

 

 5. Recourber ses cils et faire tenir la courbure 

Selon moi, rien de tel que des cils recourbés pour ouvrir le regard. Qu’en penses-tu?
Avant toute chose, je viens pressé mes cils (environ 10 sec par oeil) à la racine avec mon instrument de torture mouhahaha (ne prends pas peur c’est indolore haha).
Munie de mon mascara, je réalise ensuite de légers zigzags de la racine vers la pointe. Je privilégie le waterproof pour la première couche (oui j’utilise différents ricils) et j’apprécie tout particulièrement les mascaras incurvés qui permettent de recourber et déployer les cils (mais ce n’est pas nécessaire, d’autres font également très bien le travail).

Pssssst, si tu ne sais pas comment choisir ton recourbe cils, ceux équipés d’un effet « ressort » sont les meilleurs! Quand tu presse l’ustensile, il faut que tu sentes du « rebondit », s’il n’y en a pas, laisse-le là c’est mieux pour ton portefeuille haha.

 

 6. Arrêter de se mettre du mascara partout! 

Qui n’a jamais connu cet événement tragique?
Si tu en as mare de te mettre du mascara sur la paupière le matin alors que tu n’as pas le temps de rectifier le tir et qu’en plus de ça tu t’étais appliqué avec tes fards au préalable?! Ben c’est simple: prends un petit miroir et mets-le au niveau de ta poitrine. En regardant vers le bas tu te laisses une plus grande marge de manœuvre.
Si par hasard tu t’en es encore mis partout (tu pousses le bouchon Maurice), repasse avec ton pinceau estampeur quand il aura séché mais le mieux reste de l’éviter haha.

 

 7. Allonger et épaissir ses cils en évitant les pattes de mouches (ou d’araignées, au choix)

Alterner c’est la clef!
Applique une première couche de mascara sur un oeil, celle-ci séchera pendant que tu en mets sur l’autre.
Recommence par la même œil pour le seconde couche.
Selon moi, c’est le timing parfait.

Appliquer plusieurs couches sans temps de sèche, laisse plus facilement place au pâtés disgracieux (j’ai utilisé les mêmes mascaras pour l’exemple).
De plus, tu peux combiner un mascara allongeant qui sépare et gaine bien les cils et utiliser un spécial volume pour la seconde étape.

Malheureusement c’est peut-être le GIF qui permet le moins de voir la différence mais je vous garanti qu’il y en a une haha.

 

 8. Tracer une virgule au départ d’une paupière tombante, comment procéder? 

   

Tu trouves peut-être que l’eye-liner est difficile à manipuler et que ta virgule pend toujours la gueule?! Sans nulle doute, cette astuce est pour toi!
Au grand JAMAIS lever ses sourcils pour étirer sa paupière avant de tracer son trait ! Quand tu vas la laisser retomber, tes rêves vont eux s’envoler haha.
Dotée de cette superbe rondeur palpébral, je me dois de répandre ce savoir mouhaha. 
En pratique : place ton miroir au même niveau que tes yeux et admire-toi sans émotion oculaire particulière (je t’ai vu rouler des pelles à ton miroir quant tu étais jeune arrête de mentiiir). Avec ton liner tu vient tracer un fin trait où tu aimerais que ta virgule se situe (droite ou remontée tu choisis) puis SEULEMENT après tu mets tes yeux/ton visage comme bon te semble pour terminer ton trait (l’essentiel étant que le tracé de ta route soit réalisé au préalable).
Et, si tu as des doutes, vas-y pas à pas, arrête-toi pour te remettre de face et faire le point. Patience et pratique sont tes meilleurs amis!

En ce qui concerne les autres types de paupières je procède à l’identique mais je tenais à souligner que pour les paupières tombantes c’est simplement PRIMORDIAL!

 

 9. 3 astuces qui terminent un look! 

La dernière astuce en regroupe trois que j’utilise constamment.

Premièrement : illuminer le coin interne est une chose qui ne prends que 2 secondes et qui pourtant change tout un look! Cela apporte de la lumière à votre regard, ça allège un maquillage chargé et ça permet de donner une impression d’œil plus ouvert, plus réveillé (pour ceux qui ont les yeux très rapprochés c’est un passage que je recommande davantage).

Deuxièmement : le crayon noir dans la muqueuse supérieure, étape immanquable quand je fais un trait de liner! Il permet de donner un effet plus fournis aux cils, de combler la démarcation entre le liner et l’œil en lui-même et de souligner le regard. Ici j’en ai utilisé également sous l’œil uniquement parce que j’en avais envie.

Troisièmement, et ceci est purement optionnel: j’apprécie appliquer du fard sous l’œil quand j’ai opté pour des paupières chargées.
Laisser cette zone libre et mettre un crayon lumineux est également une option que j’adopte, tout dépend de l’effet recherché.

 

Quoi?! Je sais qu’il y en pas 10 mais dans la dernière j’en ai regroupé 3, tu ne m’en voudras pas pour le titre, 10 c’est plus joli haha.


Alors cet article t’as t’il aidé ? t’as t’il plu? 😀

Nous avons tous nos trucs perso, donc si tu veux ajouter les tiens n’hésite surtout pas à commenter, j’adore vous lire!

NB: il est sûre qu’avec une vidéo la qualité serait supérieure (de par son format le GIF réduit la qualité des images, ce qui en fait une de ses particularité, avec sa palette de couleurs réduite et son fini granuleux) mais je trouve l’idée des GIFs génial et toi? Je pense que pour ce format d’article ils exemplifient bien même si on ne peut pas saisir toutes les petites finesse. Laisse moi savoir ce que tu en penses 😀

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

FOLLOW, LIKE et PARTAGE si tu kiffes!
10 astuces pour simplifier ton maquillage des yeux au quotidien!

4 thoughts on “10 astuces pour simplifier ton maquillage des yeux au quotidien!

  • 22 mars 2017 at 19 h 13 min
    Permalink

    Au top ton article!!
    Ces astuces sont très utiles et racontées avec la petite touche d’humour parfaite pour rendre la lecture addictive 😉
    Merci à toi et surtout continue sur ta lancée c’est génial !
    bisous bisous

    Reply
    • 22 mars 2017 at 22 h 20 min
      Permalink

      😀 😀 Merci beaucoup ma douce!! Je suis très heureuse de lire que mon article et ma façon d’écrire te plaisent <3 J'espère que les futures articles te plairont tout autant :*

      Reply
  • 22 mars 2017 at 14 h 12 min
    Permalink

    Congrats ! ! Et bonne continuation

    Reply
    • 22 mars 2017 at 22 h 21 min
      Permalink

      Merci beaucoup 😀 j’espère que l’article t’a plu. Bisous bisous!

      Reply

Si tu as envie de partager tes avis, tes questions, n'hésite pas! :D